Les tensions économiques actuelles entre les États-Unis et la Chine, sur fond de lutte
autour des nouvelles routes de la soie, ont trouvé leur apogée récente à travers les
questions de souveraineté liées au déploiement des réseaux 5G. Ainsi, les États-Unis
soupçonnent les équipements 5G de Huawei d’agir comme des chevaux de Troie au
service de l’État Chinois, lui permettant d’avoir accès à l’ensemble des données qui
transiteront demain sur les réseaux 5G. En conséquence, les États-Unis ont décidé
d’interdire l’utilisation d’équipements Huawei sur son territoire, rapidement suivis par
leurs plus proches alliés. En Europe, les États prennent conscience des enjeux autour
de ces nouveaux réseaux, mais réagissent à ce stade en ordre dispersé.

You May Also Like