ans la littérature sur la croissance à long terme, il existe un large consensus sur le fait que l’accumulation de capital humain et des connaissances jouent un rôle clé dans le processus de développement économique.
Les preuves empiriques en la matière ont montré, d’ailleurs, que l’une des causes explicatives des écarts de croissance entre pays réside dans les différences en termes de dotations quantitative et qualitative en capital humain.

Le rôle du capital humain en matière de développement économique ne soulève guère de controverses. Dans la richesse des nations, Adam Smith attribue à la spécialisation résultant de la division du travail « l’augmentation des forces productives du travail, et la majeure partie de la compétence, la dextérité et le jugement avec lequel elles sont partout dirigées ». Adam Smith développe aussi en plusieurs endroits ses idées sur l’éducation, l’apprentissage, les connaissances spécifiques et l’expérience et leur rôle dans le développement économique.

You May Also Like