Le Maroc a entamé, depuis plus de
deux décennies, une dynamique
sans relâche en faveur de la
promotion de l’égalité de genre
qui s’est traduite par plusieurs
réformes. Malgré les avancées
enregistrées en la matière,
des défis persistent encore,
particulièrement, ceux liés à la
faiblesse de l’accès des femmes
aux opportunités économiques,
induisant des pertes en points
de croissance sous l’effet de la
sous-utilisation de l’ensemble
des potentialités humaines dont
dispose le Maroc. L’estimation des
gains potentiels qui pourraient
être générés par la réduction de
ces écarts, considérés comme
des réserves de croissance
économique non suffisamment
utilisées, s’avère alors d’une grande
utilité et, particulièrement, dans
le contexte actuel marqué par une
crise sanitaire d’ordre mondial
et sans précédent impactant
considérablement l’autonomisation
économique des femmes.

You May Also Like