Le recours à la technologie et à la e-santé a mis en avant des degrés de maturité
bien différents d’un pays à l’autre mais permet d’affirmer une chose : là où la
technologie a été massivement utilisée, les conséquences de l’épidémie
ont pu être jugulées plus rapidement et plus efficacement. En Allemagne,
en Israël, en Corée du Sud, à Hong Kong, à Taïwan, c’est la mobilisation des
technologies, l’exploitation des données de santé, le recours aux tests en grand
nombre qui ont notamment permis une rapidité d’exécution pour endiguer l’épidémie.

You May Also Like