L’étude est basée sur l’organisation de 16 groupes de
discussion (8 à 10 participants/groupe) semi-structurés
dans quatre régions géographiques. L’étude a couvert
dans chacune des régions une localité urbaine, une localité
péri-urbaine et une localité semi rurale. Les groupes
ont distingué les femmes des hommes, ainsi que les différentes
tranches d’âge (25–40 ans vs 45 ans et plus),
afin de favoriser une expression libre des opinions. Tous
les participants des groupes de discussion étaient des
récepteurs de transferts de fonds internationaux.

Sodipress vous remercie de renseigner votre email pour recevoir le document.
Envoyer le document
You May Also Like