L’accord Économique et Commercial Global entre le Canada et l’Union européenne et ses États membres (AECG) est entré en application provisoire le 21 septembre 2017, dans l’attente d’une ratification par les différents parlements des États membres de l’Union européenne (UE). Le présent rapport, à destination des parlementaires français, propose une quantification macroéconomique, sectorielle et environnementale des effets de cet accord.
La maquette de l’économie utilisée pour cette quantification couvre le monde entier, l’ensemble des secteurs, l’ensemble des marchés, les différents modes de transport et les gaz à effet de serre (GES). Concernant le contenu de l’accord, les variations de droits de douane en niveau, les contingents et leurs taux de remplissage ainsi que les mesures non tarifaires sont pris en compte au niveau fin des produits. La quantification réalisée rend ainsi
compte dans le plus grand détail du choc d’ouverture ; elle en analyse l’impact au niveau agrégé des secteurs et des pays. Cette approche présente l’avantage de donner un bilan net des différents effets. En contrepartie, elle ne donne qu’une vision agrégée et moyenne de l’effet sur chaque secteur et pays : l’objectif étant de gagner
en compréhension, on perd nécessairement en information. C’est pourquoi la lecture du présent rapport sera utilement complétée par des analyses plus fines, mais moins globales, notamment concernant l’agriculture et les questions sanitaires documentées par ailleurs.

Sodipress vous remercie de renseigner votre email pour recevoir le document.
Envoyer le document
You May Also Like