Télétravail, mise à disposition d’ordinateurs portables, d’outils de collaboration à distance, les DSI ont été critiques pour gérer et maintenir l’activité dans cette période de crise sans précédent. Si la situation a fait prendre conscience à de nombreux dirigeants de la valeur critique de l’informatique pour le business, les conditions de reprise leur imposeront pourtant de réduire les coûts dans ce domaine. Les DSI vont donc devoir compter avec ce paradoxe alors même que des investissements sont nécessaires pour être prêt lors de la prochaine crise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You May Also Like