En 20 ans, l’émergence du numérique, puis le développement des usages
mobiles, ont considérablement transformé les pratiques de sociabilité, d’apprentissage
et plus globalement le mode de vie des jeunes Français. Pourtant, ces
pratiques et surtout leur impact sur cette catégorie de la population demeurent
mal connus. De fait, les conduites propres à l’adolescence pour échapper au
regard et au contrôle du monde adulte, renforcées par l’émergence incessante
de nouveaux canaux et espaces virtuels de sociabilité, constituent des obstacles
puissants à l’analyse.
La nécessité de mieux comprendre le rapport des jeunes à Internet, aux plateformes
et aux réseaux sociaux apparaît d’autant plus forte dans la période
actuelle où les mesures de confinement liées à la crise du Covid-19 impliquent
une utilisation plus grande des outils numériques.

L’enquête révèle que les parents connaissent mal les pratiques numériques de
leurs enfants et n’identifient généralement pas les principales zones de risque.
Si les jeunes indiquent être conscients des risques potentiels et savoir y faire
face, l’enquête souligne que l’usage d’Internet et des réseaux sociaux
constitue un apprentissage comme les autres dont la spécificité est de
concerner autant les jeunes que les adultes qui les entourent, autant les familles
que les professeurs, autant les pouvoirs publics que les entreprises qui gèrent
les plateformes et réseaux sociaux.

You May Also Like