Le cas de l’entreprise Aixtron s’inscrit dans un contexte géopolitique en plein
mouvement, dans lequel la Chine assume sa montée en puissance, et assoit
son développement à travers des investissements massifs dans les
entreprises étrangères. La croissance chinoise, basée sur l’internationalisation de ses
entreprises et sur l’extension de ses investissements à l’étranger, s’impose face au
leadership américain, instaurant une nouvelle bipolarité entre deux puissances
économiques mondiales, et remaniant l’ordre international instauré depuis la chute de
l’URSS au profit des États-Unis. Dans ce cadre, l’affaire Aixtron invite à s’interroger en quoi
cette dernière est-elle révélatrice d’une stratégie chinoise de montée en puissance, et en
gamme, aussi synonyme de tentative de rattrapage des États-Unis, conduisant à une
course aux investissements en Europe.

You May Also Like