Première priorité : Tenir un autre discours sur l’Afrique et définir une
stratégie ambitieuse et cohérente : il s’agit de quitter le « vieux récit » sur une
Afrique du passé, comprendre et mettre en valeur les mutations économiques en
cours, développer un narratif plus juste des liens unissant la France à des pays
africains qui ne sont pas seulement partie prenante de notre histoire, mais aussi
des éléments clés de notre avenir.

Sodipress vous remercie de renseigner votre email pour recevoir le document.
Envoyer le document
You May Also Like