Une de mes premières surprises a été de constater que l’entourloupe n’a rien de nouveau, puisqu’elle est très proche, dans son procédé, des « lettres de la prisonnière espagnole » apparues lors de la guerre anglo-espagnole (1585-1604) et des « lettres de Jérusalem » rédigées par des voleurs français de la fin du XVIIIe siècle. L’escroquerie se moule dans le contexte socio-historique, mais aussi technologique, de son époque.

You May Also Like