Les Nations se sont maintenues grâce à la solidité de leurs institutions, en particulier
européennes, et notamment par l’action de la Banque centrale européenne
(BCE), et une foule de dévouements, celui du monde médical d’abord, mais
aussi d’une multitude d’anonymes, d’associations et d’entreprises. Aujourd’hui,
ce sont les entreprises qui sont au coeur du combat, qui ont la redoutable
responsabilité d’en assurer la réussite. Si, au plus fort de la crise, la Nation a
tenu pour une grande part grâce à ses médecins et à son système sanitaire,
maintenant, ce sont les entreprises qui ont à prendre la relève. Elles vont y
trouver une nouvelle raison d’être.

You May Also Like