Dans un contexte de crise mondiale causée par la Covid-19, le Royaume du
Maroc a démontré une réactivité remarquable aussi bien sur le plan sanitaire
que sur les plans économique et financier. Le Royaume a pu réorganiser le tissu
productif pour faire barrage aux vagues de contaminations, tout en déployant des
mesures importantes destinées à servir d’amortisseur économique au choc social
important induit par les mesures de confinement. Le pays a également capitalisé
sur cette crise afin d’engager des réformes fondamentales, telle la généralisation
de la protection sociale, lancée au printemps 2021 ainsi que la digitalisation
progressive des services publics.
Dans ce cadre, et de l’avis d’une grande majorité d’experts, le Maroc a su « mieux
que résister » à la pandémie. La Banque Mondiale estime ainsi dans son rapport
annuel 2020 consacré à l’évolution de la situation économique du Royaume que
la réponse marocaine à la brutalité de la pandémie a été à la fois proportionnée
et appropriée : « À ce jour, la réponse du gouvernement a été rapide et décisive.
Cette réaction proactive a permis au pays d’éviter une épidémie de plus grande
ampleur et donc de sauver des vies. Outre la fermeture rapide des frontières et le
renforcement du système de santé, l’Etat a établi un fonds spécial afin d’atténuer
les impacts économiques. Les mesures de riposte incluent l’indemnisation des
ménages touchés par l’épidémie, y compris ceux du secteur informel (une véritable
innovation), et la préparation d’une loi de Finances rectificative, la première en 30
ans. »

Sodipress vous remercie de renseigner votre email pour recevoir le document.
Envoyer le document
You May Also Like