lus de 18 mois après le début de la
récession mondiale déclenchée par
la pandémie de COVID-19, la reprise
économique se poursuit . Cet te
tendance doit beaucoup aux progrès
réalisés dans le déploiement des
vaccins au cours de l’été, en particulier dans les
économies avancées, ce qui a permis d’alléger les
restrictions de mobilité. Cette situation favorise à
son tour un rebond de la consommation de services
à fort contact, tels que le commerce de détail, les
services de restauration, l’hébergement et les loisirs.
L’épargne élevée accumulée par les ménages l’année
dernière – car les dépenses de consommation
avaient chuté pendant les périodes de confinement
strict, et les revenus avaient augmenté, soutenus
par les aides publiques massives – est un facteur
clé du rebond des dépenses des ménages dans les
économies avancées. La situation reste hétérogène
dans les économies émergentes : ce rebond profite
aux pays orientés vers l’exportation, tandis que
les économies dépendantes des services restent à
la traîne.

You May Also Like