Le rapport montre que la Recommandation est largement utilisée et appliquée et qu’elle est toujours pertinente tant pour les autorités de la concurrence que pour celles en charge des marchés publics. Les expériences témoignent de la manière dont la Recommandation a, d’une part, joué un rôle clé en encourageant les autorités de la concurrence à lancer des programmes de sensibilisation aux risques de soumissions concertées, et d’autre part, en aidant les autorités responsables des marchés publics à détecter des cas de soumissions concertées. La Recommandation sert souvent de base aux initiatives et aux lignes directrices nationales en matière de lutte contre les soumissions concertées, encourageant les pays à rédiger des appels d’offres, afin de promouvoir une concurrence efficace et de mettre au point des outils pour détecter les soumissions concertées. La Recommandation a également fourni le cadre d’analyse nécessaire aux projets nationaux menés par le Secrétariat en collaboration avec les entités nationales des pays Membres et non-Membres de l’OCDE. Ces projets ont fourni l’occasion de tester l’impact de l’application de la Recommandation dans la pratique : des marchés plus compétitifs ont engendrés des économies très importantes. Le rapport conclut que la Recommandation a toujours lieu d’être et continue d’être une base solide pour une meilleure concurrence sur les marchés publics.

You May Also Like