Au lendemain de la crise du coronavirus appelant à un monde d’après respectueux de
l’environnement, deux mois avant l’entrée en vigueur du Règlement européen sur les minerais
de conflits, et trois ans après l’adoption de la loi devoir de vigilance, Sherpa a cherché à savoir
comment les entreprises françaises impliquées dans la transition énergétique identifient et
préviennent les atteintes aux droits humains et à l’environnement dans leur chaîne de valeur,
et plus particulièrement en ce qui concernent les minerais utilisés dans le développement des
énergies non carbonées.

You May Also Like