Alors que, jusqu’à présent, le système de santé était centré en premier lieu sur les maladies, l’attention se déplace désormais vers la santé dans son ensemble.
Le progrès technologique, et tout particulièrement la richesse croissante des données, permettent d’anticiper les problèmes potentiels de sorte à les maîtriser
avant même la survenue d’une maladie.
L’interaction entre intelligence humaine et intelligence artificielle peut se traduire par une nette amélioration de la qualité de la médecine et de la productivité du
travail, et ce à moindre coût. Cela exige, toutefois, que les acteurs et les parties prenantes du système de santé intensifient leur collaboration tout en misant davantage
sur le partenariat. Ceci concerne notamment le partage des données. Plus les données sont partagées de manière coopérative, plus la richesse des données disponibles dans le système s’agrandit et s’améliore, et meilleurs sont les résultats.

You May Also Like