Dans la plupart des pays de l’OCDE pour lesquels on dispose de données, le nombre de
créations d’entreprises continue de se redresser, et dans de nombreux pays, il est supérieur
aux points hauts atteints avant la crise, ce qui laisse à penser que le mouvement de baisse
séculaire des taux de création d’entreprises mis en évidence par certaines études serait en
train de s’infléchir.
L’amélioration observée sur le front des faillites étaye les signes d’embellie
concernant l’environnement des entreprises. À la fin de 2016, le nombre de faillites était
revenu à son niveau d’avant la crise, voire en deçà, dans la plupart des pays. Et même
dans les pays où le niveau des faillites demeurait plus élevé qu’en 2007, en particulier
en Espagne, en Islande et en Italie, les évolutions observées au début de l’année 2017
commencent à laisser entrevoir des améliorations.

You May Also Like