Aux États-Unis, les marchés attendent. Ils se
préparent à une semaine chargée de chiffres
importants (l’estimation du PIB du premier trimestre,
de l’inflation « Personal Consumption
Expenditures », mais aussi les commandes de
biens durables et l’indice du coût du travail) et à la
réunion de la Réserve fédérale des 3-4 mai
précédée d’une période de black-out de la part de
ses membres. Cette semaine, ils ont donc dû se
contenter des quelques chiffres (rassurants) et de
quelques déclarations (peu surprenantes).
Ainsi, du côté des statistiques, les mises en chantier
de mars et les permis de construire, tous deux en
hausse et excédant les attentes, atteignent des
niveaux nettement supérieurs à ceux d’avant-crise,
tout comme les ventes de logements existants. Le
marché du travail reste tendu avec des inscriptions
initiales au chômage historiquement faibles.

Sodipress vous remercie de renseigner votre email pour recevoir le document.
Envoyer le document
You May Also Like