Une étude le révélait déjà en 2016 en comparant un portefeuille d’actions d’entreprises classées au palmarès Great Place to Work aux États-Unis à deux indices : le Standard & Poors 500, indice de référence qui regroupe les 500 plus grosses entreprises américaines et 80 % de la capitalisation aux États-Unis ; le Center for Research in Security Prices, indice qui regroupe les principaux indices boursiers américains (Nasdaq, NYSE, etc.).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You May Also Like