Le marché financier à l’ère de la pandémie Covid-19

La pandémie du Covid-19 nous rappelle, s’il en était besoin, toute la difficulté à appréhender les incidences d’une crise sur les exercices de valorisation d’actifs. En effet, la valeur d’un actif est intimement liée à sa capacité à engendrer des gains futurs probables : or en temps de crise, le futur apparaît précisément beaucoup plus incertain qu’à l’accoutumée, et le champ des possibles beaucoup plus large !

En temps de crise, les approches de valeur usuelles présentent toutes des zones d’inconfort. Ainsi, les approches fondées sur le marché pâtissent :

  • de données de marché très volatiles ;
  • d’informations sur les sociétés cotées et leurs perspectives plus parcellaires qu’usuellement

De leur côté, les approches fondées sur les revenus font face à deux problématiques fortes :

  • la capacité à procéder à des re-prévisions dans un contexte de perte de visibilité
  • l’appréhension du niveau de risque associé à ces prévisions, et en conséquence le calibrage de l’éventuelle prime de risque devant les affecter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You May Also Like