La composition sociale moyenne des grandes écoles varie sensiblement en fonction
de leur type de spécialisation. Si les étudiants issus de PCS très favorisées sont
surreprésentés dans toutes les catégories de grandes écoles, les écoles de commerce
et d’ingénieurs ont dans leur ensemble une composition sociale un peu plus diversifiée
que les IEP (68 % d’étudiants issus de PCS très favorisées) ou que les ENS
(72 %). La part des étudiants de PCS défavorisées reste, en revanche, uniformément
faible dans tous les types d’écoles (moins de 10 % des effectifs en moyenne).
Le profil social des étudiants des grandes écoles s’écarte d’autant plus de la structure
sociale prévalant dans la population des 20-24 ans que le niveau de sélectivité
des écoles augmente : en 2016-2017, près de 40 % des étudiants des 10 % des
écoles les moins sélectives étaient issus de PCS moyennes ou défavorisées contre
seulement 15 % parmi les étudiants des 10 % des écoles les plus sélectives.

Sodipress vous remercie de renseigner votre email pour recevoir le document.
Envoyer le document
You May Also Like