Au cours des dernières décennies, la Méditerranée a été de plus en plus affectée par les pressions anthropiques. La croissance démographique et les modes de production et de consommation non durables ont conduit à une dégradation de l’environnement. Malgré des progrès, la croissance économique continue d’augmenter la consommation de ressources et les émissions de carbone. Les changements d’utilisation des sols et de la mer, en particulier sur la côte, sont préjudiciables à l’environnement. L’exploitation des ressources
et des organismes, la pollution et le changement climatique devraient exacerber les fragilités préexistantes en Méditerranée, entraînant des « tensions et des défaillances systémiques multiples » (GIEC, 20141), mettant en danger la santé et les moyens de subsistance.

You May Also Like