Malgré la résurgence récente des contaminations et la propagation du variant Delta du
coronavirus, les dernières données de la conjoncture internationale indiquent la poursuite de
la reprise de l’activité économique. Ainsi, aux Etats-Unis, la croissance est ressortie à 12,2%, en
glissement annuel au deuxième trimestre de 2021, contre 0,5% un trimestre auparavant, traduisant notamment une amélioration de la consommation des ménages et de l’investissement. De même, le PIB de la zone-euro a enregistré une forte hausse de 13,7% contre une baisse de 1,3% au premier trimestre.
Au Royaume-Uni, le PIB a augmenté de 22,2% en glissement annuel au deuxième trimestre de 2021 contre -6,1% un trimestre auparavant, mettant fin à une période de contraction de cinq trimestres consécutifs. Le Japon a, quant à lui, enregistré une baisse du PIB de 1,5% au premier trimestre de 2021 contre 1% un trimestre auparavant, tirée par le recul de la consommation privée. Sur le marché du travail, la situation continue de s’améliorer. Aux Etats-Unis, les créations d’emplois ont connu une progression à 943 mille postes en juillet, après 938 mille en juin, et le taux de chômage a diminué de 5,9% à 5,4%. Dans la zone euro, ce taux a enregistré une baisse de 0,3 point à 7,7% en juin avec toutefois
des niveaux largement contrastés d’un pays à l’autre. Au Royaume-Uni, selon les derniers chiffres de l’emploi datant du mois d’avril, le taux de chômage est resté stable à 4,8%.

You May Also Like