Le Système général harmonisé de classification et d’étiquetage des produits chimiques (SGH) est l’aboutissement de plus de dix années de travail. De nombreuses personnes, venues de divers pays, organisations internationales et autres, ont contribué à son élaboration. Leur travail a mis en jeu un large éventail d’expertise, allant de la toxicologie à la protection contre l’incendie, et a nécessité beaucoup de bonne volonté et d’ouverture au compromis.

Les travaux ont débuté en partant du principe que les systèmes existants devraient être harmonisés afin de créer un système unique à l’échelle mondiale couvrant la classification des produits chimiques, leur étiquetage et les fiches de données de sécurité y afférentes. Il ne s’agissait pas d’un concept entièrement nouveau puisque l’harmonisation de la classification et de l’étiquetage était déjà largement en place pour les dangers physiques et la toxicité aiguë dans le secteur des transports, et ceci sur la base des travaux du Comité d’experts du transport des marchandises dangereuses du Conseil économique et social des Nations Unies.

Toutefois, l’harmonisation n’avait pas touché certains secteurs, comme la sécurité sur le lieu de travail ou la protection du consommateur ; et la plupart du temps, dans un même pays, les exigences du secteur des transports n’étaient souvent pas harmonisées avec celles des autres secteurs d’activité.

Sodipress vous remercie de renseigner votre email pour recevoir le document.
Envoyer le document
You May Also Like